Liens et ressources

Associations

Nos tout petitsAssociation d’accompagnement au deuil périnatal

Nos tout petits d’AlsaceAssociation de soutien autour de la mort d’un enfant dans les premiers temps de sa vie : au cours de la grossesse, à la naissance, ou dans la petite enfance

Association Petite Emilie pour les personnes confrontées à une interruption médicale de grossesse et à un deuil périnatal

Blogs

L’instinct de vivre – Le blog de Laetitia Lycke qui est aussi l’auteur du livre du même nom cité un peu plus loin.

Si mon histoire était contée – Ioulia rend un très bel hommage à son petit Simon à travers l’écriture, des citations et de magnifiques images. De quoi aimer la vie.

Notre Famille Etoilée – Des pages écrites par une mamange en l’honneur et à la mémoire de ses deux petits amours partis trop tôt.

L’étoile Léo – « Le plus beau Bébé du monde, la plus belle Etoile dans le ciel, récits d’une Mamange ».

Bonjour Victor – Un magnifique hommage en mots et en images d’Alexandra à son petit Victor, né endormi en novembre 2018.

Documentaire audio

Echanges (1/3) : Le deuil périnatal – « Mourir avant de naître » – Un documentaire de Maylis Besserie et Lionel Quantin

Livres et articles

« Le berceau vide, deuil périnatal et travail du psychanalyste »Marie-José Soubieux

Le berceau vide : Deuil périnatal et travail du psychanalyste

« L’instinct de vivre » Laetitia Lycke

L'instinct de vivre

« Traverser l’épreuve d’une grossesse interrompue » – Nathalie Lancelin-Huin

« A vif, journal d’une maman pas comme les autres » – Ioulia S. Condroyer (auteure du blog Si mon histoire était contée cité plus haut sur cette page)

À vif, journal d'une maman pas comme les autres par [Condroyer, Ioulia]

Et pour les enfants :

« La petite sœur de Virgile » – Edwige Planchin, Anne-Soline Sintes

« Léa n’est pas là » et « Oscar et Léonard » – Anne-Isabelle et David Ariyel

Musique

« Alice » – Tom Waits

« Follow the sun » – Xavier Rudd

« Mam’selle Bulle » – Les Ogres de Barback & Tryo

« O » – Coldplay

Témoignages

De nous à vous – Paroles de parents confrontés à la perte d’un bébé.

2018-09-17 (1)

Slate.fr – Transfert S01E20 – Ce qu’exister veut dire – L’histoire poignante de Valérie qui a vécu la perte de deux bébés in utero et qui donne une belle leçon de vie à travers son témoignage empreint d’optimisme et de résilience.

Histoires de Darons – #23 Greg, papa d’un enfant né sans vie – Greg raconte la perte de son fils à 7 mois et demi de grossesse. Un témoignage vrai et tout en pudeur. La phrase que j’ai retenue et qui m’a le plus touchée : « Je n’effacerai jamais l’étoile filante qu’a été mon fils.« 

Vidéos

AMA – Une œuvre d’art aquatique imaginée et dansée par Julie Gautier

Et je choisis de vivre – Le film documentaire du voyage d’Amande en quête de sens et de joie de vivre suite à la perte de son enfant. Le réalisateur Nans Thomassey (aussi connu pour sa participation avec Guillaume Mouton au programme « Nus et culottés ») a annoncé dans une vidéo sur sa page Facebook que le documentaire sera diffusé sur France 5 début 2019.

Le deuil périnatal abordé dans la très jolie émission des parents « Les Maternelles »

Laetitia Lycke, son histoire et son désir d’accompagner les personnes en deuil dans l’émission Mille et une vies

Return to zero (Un berceau sans bébé pour la version doublée en français) – Film de Sean Hanish qui raconte l’histoire d’un couple confronté à la mort in utero de leur premier bébé. L’actrice britannique Minnie Driver est juste parfaite dans le rôle de jeune maman endeuillée. Le sujet est plutôt bien amené et les émotions sont palpables. Le film ne s’encombre pas (trop) de sentimentalisme à l’américaine mais aborde sobrement la plupart des situations auxquelles sont souvent confrontés les parents d’un bébé mort-né : du choc de l’annonce de la mort de leur bébé en fin de grossesse, à certaines réflexions totalement inadaptées de l’entourage – du type « avec le temps, on se remet d’une fausse couche » – en passant par les difficultés que certains couples peuvent rencontrer lorsque ce qu’ils viennent de vivre vient ébranler leur relation. Les scènes qui montrent les instants partagés entre le couple et leur bébé sont criantes de réalisme. Le film se termine sur une belle note d’espoir.

Et aussi…

« Mort périnatale et d’un jeune enfant. Histoire des rites et des pratiques funéraires en Europe issus de l’expression affective et sociale du deuil » Neuropsychiatrie de l’Enfance et de l’Adolescence – Volume 66, Issue 4, June 2018, Pages 240-255

Première partie : de la Préhistoire aux Lumières

Deuxième partie : des Lumières à aujourd’hui

J’ai lu ces articles très peu de temps après le départ d’Alice. Même si leur thème peut paraître morbide, j’y ai trouvé du réconfort car ils mettent parfaitement en lumière la place très importante qu’ont toujours occupé les petits d’homme, quelles que soient les époques. Ils m’ont également aidée à effacer progressivement de mon esprit cette question envahissante que chaque parent confronté à un deuil périnatal est légitimement amené à se poser : « pourquoi moi ? », question souvent associée à un sentiment de grande solitude, comme si on était les seuls sur terre touchés par cet évènement tragique qu’est la perte d’un enfant. Enfin, ces articles redonnent toute leur place aux rites et rituels, qu’ils soient religieux ou non, mais qui sont indispensables pour franchir les étapes du deuil et réussir à accepter l’inacceptable.